12 précautions à prendre avant l’utilisation et pendant l’utilisation d’un préservatif

La plupart des gens pensent savoir comment utiliser un préservatif, mais il est facile de faire des erreurs simples. On estime que les trois quarts d’entre nous commettent une erreur lors de leur utilisation. Le revers de la médaille est que les erreurs peuvent entraîner une grossesse et des infections sexuellement transmissibles (IST).

Pour éviter cela, voici quelques précautions à prendre pour être protégé au mieux possible :

1- Vérifiez que le paquet de préservatifs n’est pas endommagé

Les préservatifs peuvent facilement être endommagés. Outre les trous et les déchirures évidents, les préservatifs peuvent chauffer lorsqu’ils sont dans un portefeuille, un sac ou une poche, ce qui les endommage. Garder un préservatif sur soi est une bonne habitude, mais veillez à le remplacer au moins une fois par mois ! Les préservatifs endommagés ne vous protègent pas contre les IST et la grossesse.

 

2 – Vérifiez la date d’expiration

Tous les préservatifs doivent avoir une date d’expiration imprimée sur l’emballage. Si la date est dépassée, le préservatif n’est plus bon et n’offre aucune protection.

 

3 – Faites attention en ouvrant l’emballage du préservatif

Avant d’ouvrir l’emballage, cherchez la côte du préservatif à l’intérieur de l’emballage. Poussez-la sur le côté afin de ne pas déchirer le préservatif lorsque vous l’ouvrez. N’ouvrez jamais un préservatif à l’aide de ciseaux ou d’objets pointus et même si ça peut paraître sexy, ne l’ouvrez jamais avec les dents !

 

4 – Mise en place du préservatif après le début du rapport sexuel

Vous devez mettre un préservatif avant de commencer à avoir des rapports sexuels et avant que vos organes génitaux n’entrent en contact avec vos partenaires. Si vous mettez un préservatif juste avant de jouir (éjaculer), vous n’êtes pas protégé contre les IST ou la grossesse, car les fluides ont probablement déjà été échangés.

 

5 – Tenez l’embout lors de l’application du préservatif

Lorsque vous mettez un préservatif, il est important de presser l’embout, pour évacuer l’air. Si vous ne le faites pas, le préservatif risque de se rompre.

 

6- Si vous mettez le préservatif dans le mauvais sens, ne le retournez pas

Mettre le préservatif dans le mauvais sens (pour qu’il ne roule pas vers le bas) est une erreur courante. Mais il est très important de jeter le préservatif et de recommencer avec un nouveau, car l’extérieur du préservatif aura touché le pénis, ce qui expose votre partenaire à un risque de grossesse et/ou d’IST.

 

7 – Ne retirez pas le préservatif trop tôt

Chaque fois que vos parties génitales ou anales sont en contact, vous devez utiliser un préservatif, afin de prévenir le risque d’IST ou de grossesse. Cela vaut également après avoir joui (éjaculé). Il n’est jamais acceptable de retirer un préservatif au milieu d’un rapport sexuel sans le dire à votre partenaire. Cette pratique est connue sous le nom de « stealthing » ou retrait non consensuel du préservatif, et constitue une forme d’agression sexuelle.

 

8 – Tenez la base du préservatif lors du retrait du pénis

Le préservatif peut se détacher, ce qui signifie qu’il peut y avoir un risque de grossesse et/ou d’IST. Utilisez vos doigts pour maintenir doucement le préservatif en place pendant le retrait du pénis.

 

9 – N’utilisez pas de lubrifiants à base d’huile avec les préservatifs

L’utilisation de lubrifiant est une excellente idée, mais assurez-vous qu’il soit à base d’eau (comme Durex Play). Les autres produits, en particulier ceux qui ne sont pas destinés aux rapports sexuels, sont souvent à base d’huile (vaseline ou crème hydratante) et peuvent ronger les préservatifs et les briser.

 

10- N’utilisez pas un préservatif trop grand ou trop petit

Vous devez absolument porter un préservatif à votre taille. Un préservatif trop grand pourra glisser, un trop petit pourra se déchirer. Les préservatifs existent en de nombreuses tailles, vous devriez donc pouvoir en trouver un qui vous convienne à vous ou à votre partenaire.

Petite idée pour éviter les moments gênants : voyez cela comme un jeu avec votre partenaire en faisant une soirée spéciale pour tester vos préservatifs préférés. Cela permet de vous détendre, mais cela fera aussi monter l’excitation et lorsque vous aurez trouvé le préservatif qui vous va comme un gant, vous êtes enfin prêt à entrer en action !

 

11 – Changez de préservatif pendant les rapports sexuels

Si vous passez d’un rapport anal à un rapport vaginal, ou vice versa, vous devez utiliser un nouveau préservatif. L’introduction de bactéries du rectum dans le vagin peut provoquer une infection.

 

12- Utilisez de préservatifs sur les jouets sexuels

Si vous et votre ou vos partenaires partagez des jouets sexuels, tels que des vibrateurs, vous devez utiliser un nouveau préservatif pour chaque personne. Les jouets sexuels peuvent transmettre des IST s’ils sont laissés à découvert et partagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *