Les 10 meilleurs exercices d’étirements à faire à la maison

Après une séance de sport, ou même tout simplement pour se sentir bien au quotidien, il est essentiel de bien s’étirer.

Voici une liste des meilleurs exercices que vous pouvez réalisez depuis chez vous pour vous étirer tout le corps.

1 – Étirement des quadriceps en position debout

L’étirement des quadriceps est un mouvement important après toute routine impliquant beaucoup de mouvements de jambes. L’étirement de ces muscles permet de réduire les blessures et les douleurs potentielles, ainsi que d’améliorer l’amplitude des mouvements tout en augmentant la circulation.

2 – Fente latérale

La fente latérale est une bonne alternative aux fentes normales. Elle permet d’atteindre les muscles du bas du corps sous un angle différent de celui des étirements classiques vers l’avant et vers l’arrière, qui négligent souvent l’amplitude complète des mouvements utilisés tout au long de vos séances d’entraînement. Il peut également sculpter et tonifier un peu plus vos jambes.

3 – Étirement du psoas avec la fente

La fente a plusieurs variantes. Nous l’aimons parce que c’est l’un des meilleurs exercices d’ouverture de la hanche qui fait travailler les muscles des jambes, les mollets et les fessiers, tout en vous donnant l’occasion d’étirer vos bras simultanément.

4 – Étirement des ischio-jambiers

Presque toutes les séances d’entraînement comportent des mouvements de jambes. Il s’agit donc d’un étirement facile à réaliser pour aider à soulager les muscles tendus des jambes, notamment après de longues séances de cardio ou de kickboxing. Les jambes jouent également un rôle dans de nombreuses tensions ressenties dans le bas du dos. L’étirement de ces zones peut donc prévenir et soulager les poussées du nerf sciatique.

5 – Étirement des bras et des poignets

Les bras, et surtout les poignets, sont souvent négligés après de nombreuses routines. Le poignet est l’une des articulations les plus complexes du corps, et permet une large gamme de mouvements, en particulier pour les exercices et les mouvements de poids corporel et de haut du corps. Si vous effectuez des activités telles que des pompes, des planches, des escalades ou beaucoup d’exercices de circuit training ou de bootcamp, ces étirements peuvent être essentiels pour maintenir et améliorer la mobilité du poignet, ainsi que pour permettre une certaine récupération des bras supérieurs et inférieurs.

6 – Étirement latéral

Un bon étirement latéral est un autre excellent mouvement à compléter à la fin de toute séance d’entraînement. Les étirements latéraux permettent d’allonger et d’étirer les muscles intercostaux entre les côtes et l’abdomen, il peut donc être particulièrement bénéfique de les inclure après tout entraînement de base en particulier. Ils permettent également d’améliorer le raccourcissement des muscles qui peut résulter d’une mauvaise posture et de longues périodes d’assise. Ils sont donc recommandés si vous êtes assis pendant une longue période dans votre travail ou dans le cadre d’une routine de votre mode de vie.

7 – Torsion assise

La torsion vertébrale assise n’encourage pas seulement la mobilité de la colonne vertébrale, mais peut également faciliter la digestion et étirer les fessiers. Cette position permet d’allonger la colonne vertébrale et de décompresser les vertèbres, ce qui donne de l’énergie tout en étirant les fessiers et les hanches. Cet étirement est sûr d’être fantastique après une séance d’entraînement de type HIIT, cardio, kickboxing ou bootcamp.

8 – Papillon

Le papillon est l’un des étirements les plus bénéfiques que vous puissiez faire pour tous les muscles adducteurs de l’intérieur de la cuisse, et il sert également à ouvrir la hanche. Il est également utile pour soulager les tensions musculaires après de longues périodes d’assise, et favorise la flexibilité et les raideurs musculaires dans l’aine et le bas du dos.

9 – La posture du cobra

La posture du cobra (également connue sous le nom de « Bhujangasana » en yoga) est un excellent étirement du tronc et du dos. Elle étire la colonne vertébrale et la renforce, tout en donnant aux épaules, aux bras, aux abdominaux et aux fessiers la possibilité de se tonifier davantage. Il est également connu pour améliorer les symptômes de la sciatique.

10 – La posture de l’enfant

La posture de l’enfant, également connue sous le nom de « Balsana » en yoga, est l’un des meilleurs étirements immédiatement après un entraînement, quel qu’il soit. En plus de détendre et de calmer le cerveau et le corps, et d’augmenter la flexibilité, elle décompresse la colonne vertébrale, les hanches, le tronc et les chevilles, tout en soulageant le dos et le cou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *